Comment professionnaliser son diplôme universitaire ?

Actuellement, il existe de nombreux leviers mobilisés qui suscitent la professionnalisation des individus dans les formations supérieures. La professionnalisation d’un diplôme universitaire permet en effet de mettre toutes les chances de son côté à la fin des études. Mais quelles sont les solutions à privilégier ?

La formation par alternance

Le contrat de professionnalisation est de plus en plus courant de nos jours. Il a pour objectif de professionnaliser son diplôme universitaire. La formation permet d’alterner les cours théoriques et les apprentissages en milieu professionnel. Cette solution permet ainsi d’approfondir ses connaissances et de mettre en pratique les acquis tous les jours.

Il s’agit d’un contrat de travail signé entre un employeur et un apprenti qui prend le statut de « salarié ». Tout au long de sa formation, il garde ce statut et est sous contrat CDI ou CDD. À la fin du cursus, il obtient un diplôme, un titre ou un certificat reconnu par l’Etat et équivalent à celui dispensé en formation classique. Les activités professionnelles réalisées durant la formation seront considérées comme des expériences professionnelles. Ce sont donc des atouts non négligeables pour faciliter l’insertion professionnelle et optimiser l’employabilité.

Les formations professionnalisantes

Il existe actuellement des cursus professionnalisants qui connaissent un grand succès. On peut citer par exemple la licence professionnelle ou le master professionnel. Les filières sont très variées dans chaque secteur pour professionnaliser son diplôme universitaire. Le taux d’insertion est d’ailleurs très attractif, aux alentours de 80%. Avec un bac+3, vous pouvez accéder à un poste de cadre avec un salaire plutôt motivant. Le master professionnel forme à un métier et se prépare en deux ans après la licence. L’étudiant recevra un diplôme de bac+5. A l’issu de la formation, il peut occuper un poste de responsabilité et percevoir une rémunération proche de celle des dirigeants.

La validation des acquis d’expérience ou VAE

La VAE permet à un professionnel de professionnaliser son diplôme universitaire, son titre ou sa certification professionnelle. Elle est accessible à tout le monde, quel que soit son âge, sa nationalité, son niveau de formation et son statut. La condition est très simple : il doit justifier d’une expérience d’au moins 1 an dans le secteur visé. C’est un bon moyen pour valider son expérience, évoluer professionnellement et acquérir un diplôme adéquat. Cette solution est aussi à privilégier pour ceux qui souhaitent obtenir une promotion professionnelle ou une augmentation. Il suffit de transmettre le dossier à un organisme certificateur ou au ministère votre dossier détaillant votre expérience. La certification aura la même valeur que celle obtenue en formation initiale. Si l’individu souhaite continuer ses études plus tard, il peut suivre une formation sanctionnant avec un diplôme supérieur.

A quoi peut me servir une validation des acquis de l’expérience VAE ?
Quels diplomes peut on envisager sans avoir le BAC ?