Solidarité et action en période de crise sanitaire pour aider les jeunes diplômes à décrocher un emploi

décrocher un emploi
Chaque année, quelques 750 000 jeunes fraîchement diplômés rejoignent le marché du travail, en quête d’un premier emploi. Pourtant, selon l’association pour l’emploi des cadres (APEC), le recrutement de ces jeunes diplômés a chuté de 26 % à cause de la crise sanitaire. À travers le Village de l’emploi (VDE), une alternative est proposée ces jeunes en recherche d’emploi pour aboutir à un contrat de travail.

Village de l’emploi : une solution pour les jeunes demandeurs d’emploi

D’après les statistiques issues d’une enquête de l’APEC réalisée entre janvier et mars 2021 en France, on sait que 69 % des jeunes qui ont décroché leurs diplômes universitaires en 2019 ont eu un emploi dans les douze derniers mois. Ils étaient 85 % pour les sortants de 2018. La crise planétaire de la COVID-19, cause d’un marasme économique, a en effet ralenti les activités des entreprises, et par conséquent, les embauches. De ce fait, la concurrence pour l’emploi, déjà particulièrement coriace d’ordinaire, est de plus en plus coriace. Pour accélérer l’accès des jeunes au travail, le Village de l’emploi a créé un programme de formation qui alterne des cours magistraux, des travaux pratiques et une immersion en entreprise dans les conditions réelles du métier. Le cursus se déroule sur neuf mois, avec un contrat de travail à la clé pour les candidats les plus assidus. Il est ouvert aux jeunes ayant un diplôme de baccalauréat +2 ainsi que les seniors déjà professionnellement actifs, mais qui sont en voie de reconversion. Pour plus d’informations, n’hésitez à consulter le village de l’emploi avis.

Village de l’emploi : insertion professionnelle dans le domaine de l’informatique

Le cursus proposé par le village de l’emploi est spécifiquement concentré dans le domaine de l’informatique. C’est en effet un domaine qui a le vent en poupe actuellement, non seulement parce que la digitalisation est désormais une étape inéluctable des activités en général, mais aussi parce que les restrictions liées à la pandémie ont accéléré ce choix numérique. Tous secteurs confondus, les métiers du numérique et de l’informatique sont les rares à avoir pu sortir la tête hors de l’eau au cours de ces périodes de confinement et de ralentissement des activités économiques, sociales et culturelles. A preuve, le volume des offres de l’emploi dans l’informatique a fait un bon de plus de 5 % d’après toujours les chiffres de l’APEC pour les années 2020/2021. Pour l’année 2020, 26 % des offres d’emploi concernaient le domaine du numérique et de l’informatique. Pour le cas du Village de l’emploi, la formation touche quatre spécialités : le business intelligence, le développement des nouvelles technologies, le data management et l’assistance en maîtrise d’ouvrage. Un local dédié de plus de 2000 m2 et un parc informatique de 700 ordinateurs connectés sont à disposition des apprenants, dans le cadre de cette formation. Le village de l’emploi mobilise une soixantaine de spécialistes en informatique et digital, d’experts en recrutement et en placement, ainsi que des coachs en communication pour former les apprenants. L’objectif est de réaliser une montée en compétences efficace et rapide et un renforcement des soft skills qui permettent aux futurs lauréats du programme de mettre rapidement le pied à l’étrier. En 20 ans d’expériences, le village de l’emploi a permis à plus de 5 000 personnes de démarrer leur parcours professionnel dès après la formation.

Comment le village de l’emploi réussit-il à accélérer la percée des jeunes recrues ?

Le programme du village de l’emploi bénéficie d’un partenariat avec des entreprises qui recherchent et recrutent des professionnels dans le domaine de l’informatique. Au contraire de certaines formations, le principe de ce cursus n’est pas de former les apprenants dans un seul but d’améliorer leurs profils et CV, mais surtout de leur faire signer un contrat de travail à la fin de leur cursus au VDE. C’est le but même du partenariat du village de l’emploi et des entreprises partenaires : embaucher des ressources humaines opérationnelles de suite et surtout compétentes. Pour ce faire, cette collaboration du VDE avec les entreprises, permet aux participants de profiter d’une immersion dans le monde du travail sans avoir à passer par la longue et pénible étape de la recherche d’emploi. En effet, la société partenaire s’engage à proposer une offre de travail aux lauréats qui ont achevé leurs formations avec assiduité et sérieux. Ainsi, la première expérience en entreprise se transforme en un contrat en CDI chantier de trois ans. L’équipe du VDE accompagne le lauréat jusqu’au recrutement de ce dernier.

Appui aux jeunes diplômés : quelle méthode est appliquée par le Village de l’Emploi ?

La vocation du hub est de parfaire le panel de compétences et de connaissances acquises ultérieurement par les participants, en particulier lors des années académiques. Les neuf mois de formation intense transforment ces connaissances en savoir-être et en savoir-faire. En effet, les jeunes diplômés, s’ils ont une base sérieuse grâce à leurs acquis universitaires, n’ont pas forcément l’expérience du terrain et des conditions d’exercice du métier. Pour ce renforcement, le programme du VDE a trois axes. Un premier axe, technique, traite des outils de travail, des bases de données, des logiciels et autres aspects technologiques de l’exercice du métier : les experts forment les apprenants à la maîtrise de ces diverses techniques en associant des cours magistraux et des applications pratiques. Le deuxième axe, concerne la gestion d’un projet informatique. L’axe projet a pour but de familiariser les apprenants aux diverses étapes de la conduite d’une mission informatique, de la conception à la réalisation, en passant par l’étude et l’identification des stratégies et ressources adéquates, de la compréhension des méthodes de travail. Enfin, l’axe métier qui concerne le secteur informatique et ses métiers. Les apprenants se concentrent sur la connaissance de leur domaine de travail, de ses acteurs, de ses cadres légaux et de ses divers règlements, de la concurrence nationale/internationale, etc. Cet axe est surtout important pour la compréhension de l’enjeu du secteur, tant d’un point de vue économique que social ou même juridique.

Encadrement des futurs employés dans l’informatique : un coaching sur mesure en communication

Le cursus VDE prévoit aussi un coaching en communication pour les apprenants. Des coachs experts en la matière dispensent cette formation. Les participants y apprennent l’aisance relationnelle, les compétences de communication, la prise de parole en public et l’art de l’argumentation, etc. Ce sont des softs skills que l’on considère souvent comme allant de soi, et pourtant, dans la pratique, ils peuvent décider de l’avenir d’une carrière professionnelle. En effet, les contrats qui seront proposés aux futurs candidats ne sont pas uniquement techniques : ce sont des postes dans lesquels les employés auront à communiquer, à réseauter, à nouer des partenariats, à défendre un projet.


Financement de formation pour cadre : guide pratique
Quel métier après une licence pro banque ?